__________________________________________________________________
"Le bulletin municipal" septembre 2005
Dans une nuit d'août 2005...on nous l'a volé. Que dire d'autre ? Triste monde...!
Il siègeait devant le monument aux morts du village depuis l'inauguration de celui-ci en 1923. Il a survécu là 82 années, exposé aux intempéries, à la seconde guerre mondiale et à des centaines d'enfants Septfontois. En effet, qui dans sa jeunesse n'a joué à un moment donné sur ce canon devenu inoffensif.
  Voir des "Crapouillots"  http://canonspgmww1guns.canalblog.com/archives/
    Le journal "Le Crapouillot ", l'histoire de la revue, née dans les tranchées en 1915 (le premier numéro, daté d'août 1915, un an après le début de la grande guerre) ne peut pas être dissociée d'un nom : le caporal
Jean GALTIER-BOISSIERE
, son fondateur. Le ton du Crapouillot est différent de la plupart des autres journaux des tranchées qui sont plus destinés à distraire qu'à dépeindre la réalité de la guerre. 
en savoir +
  http://www.chez.com/crapouillot/
    Les mortiers "Crapouillot ", sont des canons courts utilisés courament par l'infanterie pour lancer des tirs de soutien. Ils peuvent tirer des obus en cloche sur de courtes distances, ce qui les rend particulièrement efficaces en environnement urbain, mais la faible charge explosive comparée au calibre de l'arme les rend surtout utiles contre l'infanterie. 
Passez sur l'image
Le crapouillot à sa place  
Passez sur l'image
Vol du mortier "crapouillot" à Septfonds !
       Notre crapouillot   
accueil / info
 accueil
Informations diverses
RETROUVAILLES
A l’occasion de leurs soixante ans, les anciens élèves de la classe 1946 souhaitent se réunir le samedi 3 juin 2006
à la salle des fêtes.

Ils aimeraient que leurs camarades des classes 44-45-47- 48 se joignent à eux afin de se remémorer les bons souvenirs ayant jalonné leur enfance et adolescence.
Si vous voulez participer à cette journée de rencontre faites-vous connaître rapidement en téléphonant au :
05 63 64 98 91  /  06 80 30 64 26   /  05 63 64 97 85

Les modalités de cette fête vous seront communiquées ultérieurement.              (décembre 2005)