Un petit groupe espagnol interpréte un chant, en mémoire.
cliquez ici

     ...En février 1939, le général Ménard, commandant la région militaire de Toulouse, est nommé pour coordonner la mise en place des structures d'accueil.
     Louis Boucoiran, et plusieurs officiers supérieurs, dont le général Noël, commandant le 17ème région militaire, arrêtent le choix définitif d'un terrain de pâture pour moutons en Tarn-et-Garonne. M. Olivier, architecte, et le capitaine du génie Castéla sont chargés de la réalisation du plan d'ensemble. Des kilomètres de clôture (barbelés, miradors, projecteurs) sont installés par l'armée ; le chemin vicinal n° 10 est rendu carrossable ; les entreprises locales oeuvrent à une quarantaine de baraquements, une infirmerie et une prison.
     Plus d'un millier de soldats sont affectés à la surveillance des lieux : six pelotons de gardes mobiles , un escadron de cavalerie du 20e dragons, un bataillon d'infanterie du 107e d'Angoulême et un bataillon du 16e régiment de tirailleurs sénégalais venu de la caserne Guibert de Montauban...
L'album de "Judes"
Plan du camp de "Judes"
Le cimetière des Espagnols
Histoire du camp de "Judes"
Iso-Decor septfonds menuiserie fenetres pvc alu,stores interieurs exterieurs,volets roulants,,portails,verandas
Commémoration du 8 mai 2006 au
camp deJudes de Septfonds
accueil  / histoire
accueil
Camp de Judes