L'hôpital de Septfonds

zoom
100 %
Recherches: Pierre Gauthié, Jean-Marc Labarta
Documents d’archives : mairie de Septfonds / A.D.H.G. : 1867w132
Dernière mise à jour : Mars 2005

Médecins de l’Hôpital du camp
( Bd de la République)
Pedro CASEALES-BALLARIN Docteur en médecine de la faculté de Barcelone.
Jaïme BONNET Docteur en médecine de la faculté de Barcelone.
Rafael MONILL-RUBIES Docteur en médecine de la faculté de Saragosse.
Fernando Joseph CASTEX Médecin Capitaine (32ans).
Médecins du Camp
Pierre Marie DURAND (37 ans) Médecin commandant des Troupes Coloniales.
Charles AYZAC (38ans) Médecin Capitaine Médecin-chef du camp.
Pierre CASSAN (37ans) Médecin Lieutenant Médecin-chef du camp.
Georges FAGES (40ans) Médecin Lieutenant Médecin-chef du camp.
Michel COSTES (48ans) Médecin Lieutenant Médecin-chef du camp.
Dr PHILIPPSOHN (30ans) Médecin de service à l’hôpital de Septfonds
.
 
" Les 81 sépultures du cimetière des Espagnols, aménagé aujourd’hui
à quelques kilomètres de Septfonds,
grâce à la pieuse application d’un survivant, correspondent-elles
à la totalité des réfugiés décédés au camp de Judes ?
Rien n’est moins sûr… ".

Geneviève Dreyfus-Armand
73 – José Solé Farré âgé de 48 ans, cheminot, né à Vilabert (Tarragone) le 7 mars 1891. Marié, le nom de l’épouse n’étant pas connu. Fils de José Solé et de Loza Farré Réfugié civil. Décédé d’une tuberculose pulmonaire, Boulevard de la République le 7 février 1940 à 6h30.

74 – Ramon Duch Llorens âgé de 24 ans, chauffeur, ajusteur, né à Lloa (Tarragone) le 21 février 1916. Fils de ramon Duch et de Roberta Llorens. Milicien réfugié. Décédé d’une tuberculose, Boulevard de la République le 20 mars 1940 à 11h.

75 – Pascual Almendro Lopez agé de 44 ans, chauffeur, né à Almanza (Albacete) le 28 juillet 1895. Fils de Nicolas et de Isabel. Milicien réfugié. Décédé d’un abcès pulmonaire, Boulevard de la République le 13 avril 1940 à 13h50.

76 – Daniel Gonzales del Rio âgé de 24 ans, mécanicien, né à Calera (Toledo), le 3 janvier 1916. Fils de Antonio et de Luisa. Milicien réfugié. Décédé d’un abcès pulmonaire, Boulevard de la République le 8 juin 1940 à 20h.

77 – Francisco Guzman Arrabal âgé de 27 ans, cultivateur né à Chauchina (Granada) le 4 septembre 1911. Fils de Augustin Guzman et de Maria Arrabal. Milicien réfugié. Décédé d’un abcès pulmonaire, infection Boulevard de la République le 17 juin 1940 à 14h.
78- Miguel Abos Serena âgé de 51 ans, né à Saragosse le 29 septembre 1889.Fils de Juan Abos et de Martina Serena. Milicien réfugié du 533ème groupe de travailleurs espagnols. Décédé d’un abcès pulmonaire, Boulevard de la République le 28 novembre 1940 à 6 h.

79 – Antonio Conessa Saura âgé de 54 ans, chiffonnier né à Carthagène le 2 février 1886. Fils de Ginès Conessa et de Maria Saura. Milicien réfugié. Décédé au domicile de Veyres Adrien, rue de l’industrie, le 17 décembre 1940 à 22h.

80 – Jacques Matas Ruanez âgé de 61 ans, agriculteur, né à Barcelone le 3 mars 1880. Célibataire. Fils de Pedro Matas et de Ana Ruanez. Milicien réfugié. Décédé d’une faiblesse générale, Boulevard de la République le 3 juillet 1941 à 7 h.

81 – Luis Carraux Ruiz âgé de 58 ans, né le 11/9/1882 à Bilbao. Fils de Juan Carraux et de Josefa Ruiz Marié à Francisca Usandizaga. Milicien Réfugié  Décédé d’une insuffisance cardiaque, Boulevard de la République le 24 novembre 1941 à 6h.
70 - Jésus Canteli Blanco âgé de 20 ans, né à Gijon (Asturies) le 13 novembre 1919. Fils de Severo Canteli et de Maria Blanco. Milicien réfugié d’infanterie. Décédé du syndrome cardio rénal, Boulevard de la République le 21 décembre 1939 à 14h.

71 - Alphonso Gil Guzman âgé de 31 ans, mineur, né à Guanoman (Jean) le 30 juin 1909. Marié. Fils de Lorenzo et de Maria. Milicien réfugié d’infanterie.Décédé d’une entérite bacillaire, Boulevard de la République le 19 janvier 1940 à 11h.

72 – Diégo Perez Berrocal agé de 22 ans, manœuvre, né à Delez Rubio (Alméria) le 17 mai 1917. Fils de Andres et de Juana. Milicien réfugié d’infanterie. Décédé d’une péritonite bacillaire, Boulevard de la République le 5 Février 1940 à 18h.
L'album de "Judes"
Plan du camp de "Judes"
Le cimetière des Espagnols
Histoire du camp de " Judes"
page 5
  (1)(2)(3)(4) 5      page 5
Ils sont 81 miliciens espagnols décédés au camp de Judes
ou à l’hôpital (Boulevard de la République)
et enterrés au cimetière.

accueil  / histoire
accueil
81 miliciens espagnols décédés
Retour, les miliciens espagnols

zoom
100 %