Vous me direz, " rien d'exceptionnel ", tout le monde connaît !
Qu'est-ce qu'un chasse-roue ?
A la chasse des " chasse-roues "
Chasse-roues à Septfonds
accueil
accueil / histoire
     Pour éviter que le moyeu de la roue des charrettes accroche l'angle du mur d'une maison, le parapet d'un pont ou le pilier d'un porche d'entrée, nos anciens ont imaginé les chasse-roues.
     Les Grecs et les Romains utilisèrent ce genre de protection pour éviter que les chars et chariots, tractés par des chevaux souvent un peu fougueux ou mal guidés, ne s'encastrent contre les bâtiments à l'entrée de la cité. Leur rôle était de ramener la roue de l'essieu et par conséquent la voiture hippomobile, vers le centre du chemin, sur la surface carrossable.
      Oui ! mais, avez-vous remarqué que dans notre village, à l'angle de certaines rues démunies de trottoirs ou à l'entrée de quelques porches, la première pierre posée par les bâtisseurs était un " chasse-roue ". Dans la plupart des cas ce " chasse-roue " a été taillé spécialement et dans le même bloc de roche que la pierre qui supporte l'angle du bâtiment ou de son accès.
 Une pierre arrondie posée au sol, dans
l'angle ou à proximité du mur et placée en
débordement, elle guide la roue et maintient le chariot sur
la chaussée.

Janvier  2005                Association des Amis de Septfonds
Chasse-roue taillé sur deux pierres d'angle
Chasse-roue sur un pont
Chasse-roue en forme d'arceaux en fer
voir
voir
voir
voir
      Cet ensemble monobloc en pierre de Septfonds, calcaire très dur gris cendré parfois veiné de roussâtre, est probablement issu d'une des quinze carrières de Dardenne et de Finelle.

     Si vous partez à la chasse  des chasse-roues dans notre village, vous en découvrirez plusieurs et des plus originaux. Bloc en pierre, arceaux en fer scellés dans le pilier.
     Il serait dommage qu'à l'occasion de quelques réfections ou travaux de ravalement, les heureux propriétaires de ce petit patrimoine, peut-être inutile dans sa fonction, le fassent disparaître. Aujourd'hui, les bordures de trottoirs, la surélévation des terres-pleins, les rebords des chicanes sur les routes et autour des ronds-points assurent la même fonction sécuritaire que les chasse-roues d'autrefois et rappellent aux conducteurs un peu trop intrépides que, lorsqu'ils les accrochent, ils circulent dans des conditions dangereuses.