LE BORSALINO : Chapeau créé en 1857 par Guisepe Borsalino,de la maison Borsalino.
    Guisepe Borsalino (né le 15 septembre 1834 à Pecetto di Valenza (Italie), mort le 1er avril 1900 à Alessandria), d'un milieu modeste, quitte à quatorze ans ses parents et travaille en Italie puis en France dans la fabrication des chapeaux de luxe en poils de castor. En 1856, il rentre en italie et il fonde sa maison à Alessandria et dépose son nom pour le chapeau qu'il produit. Le premier fut fabriqué le 4 avril 1857. Il fut consacré Grand Prix à l'Exposition de Paris de 1900, puis à Bruxelles en 1910, à Turin en 1911 et encore à Paris en 1931. Le feutre du borsalino est fait à partir de poils de lapin ou de lièvre.
    C'est un chapeau de feutre qui fut très vite adopté par tous les élégants italiens.
    Mais les années soixante décoiffent le port du chapeau. Il n'est plus à la mode et la production chute. En 1992, la maison est rachetée par Gallo-Marenco-Monticone avec l'objectif de rajeunir l'image de Borsalino et relancer les ventes, tout en gardant le même processus de fabrication artisanal.
(Merci à Monsieur et Madame Bason, pour avoir pris la place de leurs employés et bien voulu nous expliquer la fabrication du Borsalino.)
Confection du chapeau feutre façon " Borsalino ".
    Le Borsalino
Un Borsalino, est une sorte de chapeau en feutre mou. Par abus de langage, il se désigne aussi simplement sous le terme de feutre.
Le Borsalino
   Dans le même esprit de
fabrication que le canotier,
découvrez la confection du
chapeau feutre
façon " Borsalino" !


Ce célèbre chapeau, emblème des
gangsters des années 1930, a
donné son nom à un film

septfonds.com / syndicat d'initiative
accueil
Chapellerie Claude Bason et Fils