Les peintres Espagnols réfugiés au camp de Judes de Septfonds

Salvador SORIA Zapater

    Salvador SORIA est né le 30 mai 1915 près de Valence. Très jeune, il découvre la peinture. En 1936, surpris par la guerre civile, il part au front avant d’avoir pu réaliser la moindre exposition. En 1939, il se retrouve en France, au camp de Judes à Septfonds. Comme son ami Ponti, il est repéré par le maire du village et se retrouve à la mairie où il peindra un tableau représentant la prise de la Bastille, véritable symbole de la révolution française. Il peint également un tableau représentant la confection du chapeau de paille, symbole de l’industrie Septfontoise durant les années 1800-1900.
Après avoir passé une partie de sa vie en France où il a épousé une Septfontoise, Arlette Roldès, il vit maintenant à Benissa près de Valencia.
A l’occasion des 90 ans de Salvador Soria en 2005, une importante monographie est en cours de réalisation en Espagne, Salvador Soria a peint et sculpté toute sa vie et continue encore. Sa renommée est mondiale. Un site internet recense ses principales expositions. De la première en 1944 à Villeneuve sur Lot, jusqu’à la dernière à Saint Rémy de Provence, on dénombre pas moins de 67 expositions individuelles et une cinquantaine d’expositions collectives. Il a été exposé partout dans le monde (Madrid, New-York, Chicago, Tokyo, Munich, Londres, etc.). On trouve ses œuvres dans environ 36 musées et Septfonds peut s’enorgueillir de posséder deux tableaux parmi ses premiers, réalisés dans des conditions très particulières.

Fermer cette fenêtre